lundi 30 août 2010

Pastel sec


Je suis restée couchée
dans la prairie jusqu'à ce que
la sérénité la plus lisse ait pénétré
mes os, jusqu'à ce que je ne fasse
plus qu'un avec la nappe de verdure,
la courses des nuages,
l'envol des oiseaux.

5 commentaires:

danae a dit…

J'apprécie beaucoup tes peintures et ce pastel est réussi et très reposant; Bravo Anne Marie

cocole a dit…

quel travail , vilà bien un sujet où je ne suis pas à l'aise ! en plus le sujet en cours cette année est le jardin !!!! oups !

Maryh K. a dit…

Pastel, douceur et sérénité vont si bien ensemble. J'aime beaucoup ta composition ainsi que le petit poème en prose qui l'accompagne.
Merci à toi Anne-Marie pour ton invitation - en image et en mots - au silence et à la quiétude. jolie façon de quitter le mois d'août et d'aborder notre entrée en automne qui approche à grands pas.
Je t'embrasse.
Marie

MUTTI a dit…

...et je me suis abandonnée à la suave douceur de ce jardin, reflet superbe de l'esprit qui a guidé la main de l'artiste...
Sereine journée Anne-Marie... merci

Anonyme a dit…

reposant ce pastel.
Super Anne Marie
Robert