jeudi 30 décembre 2010

mercredi 29 décembre 2010

Etonement...


Deux yeux étonnés plein de tendresse
Mystic nonchalant, s'abandonne
Le feu crépite


samedi 18 décembre 2010

NOËL D'AUTREFOIS...


Tu te rappelles, Noël d'antan
Le sapin qu'on allait chercher dans les bois.
Tu te rappelles les boules rouges, les bougies
Que l'on fixait à l'aide d'une pince!
Les guirlandes dorées que maman sortait de leurs cartons
Tu te rappelles la crèche en papier rocher
Les rois mages, les moutons aux pattes cassées.
Le boeuf et l'âne qui réchauffait Jésus.
Tu te rappelles la messe de minuit
Où l'on allait à pied, malgré la neige
Noël d'autrefois, nostalgie d'enfance.

Anne Marie

mardi 14 décembre 2010

Sagesse...




Le rire pur, le rire d'enfant, 
commence avec la pleine acceptation
 de nos erreurs et préjugés.


Arnaud Desjardins

mardi 7 décembre 2010

Il a neigé...

 
Il a neigé,
Quelle  journée pour les oiseaux !!!
Sur leurs pattes gelées
Ils sont là guettant quelques graines à picorer



mardi 30 novembre 2010

Pastel...



Le quotidien avec son cortège de bonnes et mauvaises choses peut nous apporter l'occasion de grandir, si l'on sait rester ouvert et vigilant.

mardi 16 novembre 2010

Pastel...



Un peintre c'est quelqu'un qui essuie la vitre entre le monde et nous avec de la lumière,
avec un chiffon de lumière imbibé de silence.
Christian Bobin


lundi 8 novembre 2010

Jardin de Christian Peyron à Vernioz



En automne, je récolte toutes mes peines et les enterre dans mon jardin.
Lorsque avril refleurira et que la terre et le printemps célèbreront leurs noces, mon jardin sera jonché de fleurs splendides et exceptionnelles.
Khalil Gibran


samedi 30 octobre 2010

Aux arbres




Arbres de la forêt, vous connaissez mon âme!
Au gré des envieux, la foule loue et blâme ;
Vous me connaissez, vous! - vous m'avez vu souvent,
Seul dans vos profondeurs, regardant et rêvant.
Vous le savez, la pierre où court un scarabée,
Une humble goutte d'eau de fleur en fleur tombée,
Un nuage, un oiseau, m'occupent tout un jour.
La contemplation m'emplit le cœur d'amour.


Vous m'avez vu cent fois, dans la vallée obscure,
Avec ces mots que dit l'esprit à la nature,
Questionner tout bas vos rameaux palpitants,
Et du même regard poursuivre en même temps,
Pensif, le front baissé, l'œil dans l'herbe profonde,
L'étude d'un atome et l'étude du monde.
Attentif à vos bruits qui parlent tous un peu,
Arbres, vous m'avez vu fuir l'homme et chercher la Vérité!


Feuilles qui tressaillez à la pointe des branches,
Nids dont le vent au loin sème les plumes blanches,
Clairières, vallons verts, déserts sombres et doux,
Vous savez que je suis calme et pur comme vous.
Comme au ciel vos parfums, mon culte à la Vérité s'élance,
Et je suis plein d'oubli comme vous de silence!
La haine sur mon nom répand en vain son fiel ;
Toujours, - je vous atteste, ô bois aimés du ciel! -
J'ai chassé loin de moi toute pensée amère,
Et mon cœur est encore tel que le fit ma mère!
Arbres de ces grands bois qui frissonnez toujours,
Je vous aime, et vous, lierre au seuil des autres sourds,
Ravins où l'on entend filtrer les sources vives,
Buissons que les oiseaux pillent, joyeux convives!
Quand je suis parmi vous, arbres de ces grands bois,
Dans tout ce qui m'entoure et me cache à la fois,
Dans votre solitude où je rentre en moi-même,
Je sens quelqu'un de grand qui m'écoute et qui m'aime!
Aussi, taillis sacrés où la Vérité même apparaît,
Arbres spirituels, chênes, mousses, forêt,
Forêt! c'est dans votre ombre et dans votre mystère,
C'est sous votre branchage auguste et solitaire,
Que je veux abriter mon sépulcre ignoré,
Et que je veux dormir quand je m'endormirai.

Je sais que quelqu'un me comprendra....


Victor Hugo (1802-1885)
Recueil : Les contemplation

vendredi 22 octobre 2010

Lever du jour..

Le soleil se lève
Embrasement...contemplation.
Bonheur de se sentir vivant.
Anne Marie

dimanche 17 octobre 2010

vendredi 15 octobre 2010

Abstrait au pastel...

Quand nos pensées se calment
Nous apercevons la sérénité.
Anne Marie

lundi 11 octobre 2010

L'éveil des sens...

Colchiques dans les prés fleurissent, fleurissent.

colchique_zoom_w3

C'est la fin de l'été, le début de l'automne .
La fin , le commencement, sans cesse .
Déjà, la nature se pare de couleurs flamboyantes .
Rouge, jaune, orange s'unissent dans une danse langoureuse .
Le soleil adoucit la forme des montagnes.
J'aime l'humidité des sous bois, le parfum étrange des champignons .
Dans la forêt , l'odeur de l'humus me saisit les narines, la décomposition commence déjà son œuvre
Impressionnant, ce calme, les bruits sont plus feutrés.
Même le chant des sauterelles est différent, plus long , comme pour retenir le temps .
Les graines des fleurs s'envolent légères, et me caressent le visage .
C'est le début de l'endormissement.
Douce énergie que celle de l'automne.
Elle me calme ,m'apaise .

Anne Marie

mardi 28 septembre 2010

portrait pastel sec.

La seule chose que j'ai comprise est... que je ne sais rien.
Socrate

dimanche 19 septembre 2010

lundi 13 septembre 2010

Bientôt l'automne...

Fin de l'été, début de l'automne
Je me sens bien dans cet entre -deux,
où l'énergie de l'été s'apaise.
Les bruits sont plus doux , les odeurs plus suaves, les couleurs plus diffusent, la chaleur moins écrasante.
Et là, j'écoute la musique du silence.
Anne Marie


lundi 6 septembre 2010

lundi 30 août 2010

Pastel sec


Je suis restée couchée
dans la prairie jusqu'à ce que
la sérénité la plus lisse ait pénétré
mes os, jusqu'à ce que je ne fasse
plus qu'un avec la nappe de verdure,
la courses des nuages,
l'envol des oiseaux.

jeudi 19 août 2010

jeudi 5 août 2010

Poème destiné à un dahlia...

Appuyé tranquillement près de la barrière

tu souris , ton merveilleux sourire .
Surpris , je reste sans voix.
Je t'entends chanter une chanson
qui a commencé je ne sais quand.
Je m'incline profondément.


Quach Thoai..

P1010564

dimanche 1 août 2010

Acrylique sur toile...

J'aime le silence
J'aime la tranquillité, le recueillement, la douceur, la joie de vivre.

dimanche 18 juillet 2010

mardi 6 juillet 2010

Sérénité...

Si tu es capable de passer une après midi sans rien faire, de façon totalement futile, alors tu as appris à vivre.
Lin Yutang

dimanche 27 juin 2010

Pour passer de bonnes vacances...

Cours très loin du vacarme.
Cours au milieu des champs,
par dessus lesquels s'étire
le vaste ciel, là où,
entre les étoiles et nous,
il n'y a rien d'autre que le silence,
écoutons la voix qui parle
à l'intérieur de nous.

vendredi 18 juin 2010

Acrylique sur toile...


Pour toi Mutti
Ces coquelicots que tu aimes tant.
Voilà, ce qu'ils m'ont inspiré.
Acrylique d'après une photo de Mutti.

Voir son blog ici




Bonheur de l'instant...


Juste, avec le geai
En harmonie, nous respirons.

Le chat dort tranquillement.

mercredi 16 juin 2010

Après l'averse, les fleurs du tilleul
Nous délivrent leur parfum.
Qui suis-je, pourquoi suis-je ?

mercredi 9 juin 2010

D'après une photo Olivier Föllmi...acrylique.

Loi ancestrale, coutume venue de la nuit des temps, attendre infiniment, mais sans rien attendre de personne.
Christian Bobin

dimanche 30 mai 2010

D'après une photo Olivier Föllmi...acrylique.


Le pauvre vit dans l'attente de la richesse.
Le riche attend le paradis.
Le sage n'aspire qu'à la paix.

lundi 24 mai 2010

Magie de l'instant..

Merle
Mystik
Merle chanteur
Hibiscus
Iris
Que la paix, la paix et encore la paix soit en tout lieux.

Les upanishads

mercredi 5 mai 2010

D'après une photo Olivier Föllmi...acrylique.

La vie se contente d'être.
Il faut se laisser couler.
Abandonne toi
Au moment présent.
Laisse les choses arriver.
Jerry Brown

samedi 1 mai 2010

pivoines

Matinée de printemps
Sous la pluie, la robe
Des pivoines se froisse.

mercredi 28 avril 2010

Tranquilité de l'esprit..


Asseyons-nous ici
et laissons cette étrange musique
envahir nos oreilles :
La douceur du silence
et l'obscurité de la nuit se fondent
en une suave harmonie.
W . Shakespeare

mardi 20 avril 2010

Sérénité...

Si seulement

je pouvais devenir plus fort, plus simple,

plus paisible, plus chaleureux.
Dag Hammarskjöld

jeudi 8 avril 2010

Dos nu à l'acrylique


La peinture est à fleur de toile, la vie n'est qu'à fleur de peau.

Eugène Fromentin

vendredi 2 avril 2010

Sérénité...


Quelle vie
est comparable
à celle-ci ?
Assis près
de la fenêtre,
en silence,
je regarde
tomber les feuilles,
et les fleurs s'épanouir,
les saisons venir
et s'en aller.
Hsueh -Tou

vendredi 26 mars 2010

IKEBANA...


Dans la grise et tremblante lumière
d'une aube de printemps, n'avez-vous jamais senti,
en entendant murmurer les oiseaux dans les arbres,
avec une cadence mystérieuse, que ce ne pouvait être
que des fleurs qu'ils parlaient entre eux

Le livre du thé de O. Kakuzo

mercredi 17 mars 2010

Exposition d'orchidées

Ballade au milieu des orchidées

Si tu ne trouve pas la vérité à l'endroit où tu es, où espères-tu la trouver ?
Dogen