lundi 7 mars 2011

La peinture une manière d 'ETRE...



Soudain sous mon pastel
Son visage  apparaît
Je ressens la  joie de l'avoir croisée.

8 commentaires:

Anonyme a dit…

les contrastes sont saisissants
Bravo la pastelliste.
bises de la plaine.
Robert

Mabes a dit…

magnifique, on sent de la bienveillance aussi dans le regard de la portraitiste, bonne semaine !

cocole a dit…

C'est un visage très doux, qui accroche le regard....bravo !

Marie K. a dit…

Bravo Anne-Marie. Ce visage est comme vivant. C'est en fait cela le secret du fait qu'un portrait soit réussi ou non (mais ça demande de connaître la personne en chair et en os, si on ne la connaît pas, on ne peut pas connaître ce moment de joie et ce sentiment merveilleux d'avoir trouvé ou croisé la personne), c'est ce moment où un petit quelque chose, qui tient souvent à même pas un millimètre, vient nous dire que "c'est bien lui, ou c'est bien elle". Douce journée à toi Anne-Marie. Amitié,
Marie

Ariaga a dit…

Elle est belle et symbolique et tu ajoutes la beauté à la beauté.

danae a dit…

Elle est bien réelle, un magnifique portrait ! Bonne soirée Anne Marie

andrée a dit…

ce portrait est très beau, très humain ..
je pense à toi et à ta fille
bises

lilou a dit…

Je suis restée en arrêt sur ce visage comme happée par l'intensité de sa présence..

Pour rendre cela il faut l'avoir croisé avec la même intensité en soi..porter en soi cette rencontre jusqu'au bout du pinceau.

C'est magnifique..Merci.