dimanche 15 novembre 2009

Rencontre avec des sadhus...


Les ascétiques sont censés être détachés des biens de ce monde comme les feuilles le sont du lotus. Du fait de leur renoncement - non pas aux plaisirs du monde mais à l’attachement aux plaisirs du monde - Ils sont libérés de la souffrance, qu’ils considèrent avec le même détachement que le plaisir. Ils dépendent de la société active pour subvenir à leurs besoins les plus primaires : thé, nourriture, bois de chauffage etc… Nourrir un sadhu, c’est s’attirer ses bénédictions, sous la forme des paroles réconfortantes et conseillères qu’il prodige.

6 commentaires:

danae a dit…

Bonjour Anne Marie, c'est toi que l'on voit là ? Tu dois avoir de merveilleux souvenirs de ces rencontres.

A.M. Bruffin a dit…

Bonjour Danaé, oui c'est bien moi il y a trois ans. C'est plus que des souvenirs...se sont des empreintes.
Amitié

Lung Ta Zen a dit…

plaisir de te voir au milieu de ces personnes ! belles bénédictions !

amitié et bises

frédéric °¿°

cocole a dit…

dommage je n'ai pas de Sadhu sous la main pour le nourrir !!! ;-)
bise et bonne journée

MUTTI a dit…

Que deviens-tu Anne-Marie... tu nous manques !
Je t'embrasse
Mutti

MR a dit…

Quelles impressions en as-tu gardé?
Bonne année!